Recherche dans un titre ou par mot-cle :

Leur dernier vol

J.Combes & A.Danerty - J.Sieulle

1927

Suprême hommage à Nungesser et Coli"
Voir également "L'Oiseau Blanc" et "Deux aviateurs"


C'était un petit oiseau blanc
Portant les couleurs de la France
Qui devait vaincre la distance
Et la fureur des éléments
Guidés par la foi, l'espérance
Ses passagers, héros connus
Pour leur bravoure et leur vaillance
Partaient un jour vers l'inconnu
Et devant ce rêve insensé
On songeait le coeur angoissé

Refrain
L'Oiseau Blanc qui s'en va
Vers l'immense océan
Semble être le symbole
D'un avenir plus grand
Et dans sa course folle
A travers l'infini
L'âme de tout Paris
Avec lui vole, vole...

Narguer le vent, braver la mer
C'est la plus belle conquête
Mais la rafale et la tempête
On vaincu Coli... Nungesser
Comme tant d'autres dans l'histoire
Qu'on en vit jamais revenir
Simplement, dédaignant la gloire
Ils avaient dit : vaincre ou mourir
Le destin brutal a voulu
Que jamais, on ne revoie plus...

Refrain
L'Oiseau Blanc qui s'envole
Ces pilotes sans peur
Nos enfants, nos idoles
Tombés au champ d'Honneur
Mais la gloire auréole
Au tombeau du néant
Le nom de ces géants
Dont l'âme vole, vole...

En saluant le grand vainqueur
Que partout on fête on acclame
Le vrai sentiment de notre âme
Est fait de deuils et de douleur
Car nous songeons aux pauvres mères
Pleurant l'enfant pour toujours
En caressant cette chimère
De les revoir... peut-être... un jour
Leur espoir semble superflu
Car hélas ! On ne verra plus...

Refrain
L'Oiseau Blanc qui s'envole
Ces illustres français
Ces pionniers de l'école
Sublime du progrès
Maman, qui te désoles
En pleurant ton petit
Dis moi qu'il a grandi
Et qu'au ciel il s'envole !...
































Cette chanson existe sur les CD suivants :

..
.