Recherche dans un titre ou par mot-cle :

Deux aviateurs

Auteur inconnu

1927

En hommage à Nungesser et Coli, partis sur L'Oiseau Blanc

Voir aussi la chanson de Perchicot (1927) "L'oiseau Blanc", et cette autre : "Leur dernier vol", et enfin Le triomphe de Coste et Bellonte

Première strophe "a capella" envoyée par un internaute que je remercie


Extraits mp3 :





Deux aviateurs confiants dans leur projet 
Traversaient l'Atlantique
Deux aviateurs confiants dans leur projet 
Ont quitté le Bourget
Et profitant d'un dimanche de printemps 
Dans l'espace s'élancent
Ils sont partis sur un bel oiseau blanc 
Pour vaincre l'océan.

Refrain:
Ils sont partis tous les deux 
A travers les cieux, 
Le sourire aux lèvres
Sans crainte de l'ouragan, 
Ni du mauvais temps, 
Que la brise soulève
Et dans l'espoir d'arriver, 
Ils se sont envolés 
Divines conquêtes
Bravant le danger 
Et la mort qui les guette

Voilà deux jours que nos gars sont partis, 
Dans la vive lumière
Sont-ils vivants ou sont-ils engloutis, 
Dans l'océan maudit
De toute part, on attend engoissés
Une brève nouvelle
Qui nous dira si nos gars sont trouvés
Peut-être enfin sauvés ?

En attendant toute seule à Paris 
Reste une pauvre mère
Qui n'oublie pas que son cher petit 
En partant lui à dit :
Je pars sur mon oiseau blanc 
T'inquiètes pas maman 
Je reviendrai vite
Je pars pour que les pays 
Soit bientôt uni avec l'Amérique
Faut pas désespérer, 
Rien ne peut m'arriver, 
Au-delà des frontières
J'emporte avec moi le baiser de la France
La là la là...
J'emporte avec moi tes baisers ma douce mère.
































Cette chanson existe sur les CD suivants :

..
.