Recherche dans un titre ou par mot-cle :

La victoire de la Madelon

C.Cluny et L.Delormel, sur l'air de "La Madelon"

1921

Sur l'air de 'Quand Madelon"


Extraits mp3 :



Fortugé

Chacun maintenant cherche des souv'nirs de la guerre
Sans parler de ceux qu'peuv'nt en garder des poilus
Car tout l'monde sait qu'cett' fois c'est bien la dernière
Fini, fini, on n'se battra jamais plu
Alors on collectionne des casques
Des fusils des sacs des obus
Des baïonnettes, voir même des masques
Mais ce qui survivra le plus
Comme souvenir précis
De ces jours triomphants
C'est le chant populaire 
Alerte et bon enfant

Quand Madelon vient nous servir à boire
L'a t-on assez chanté sur tous les tons
Et plus tard il sera dans l'histoire
Histoire un peu sans façons
Si bien des choses nous paraissent sévères
Pourvu qu'on pince des tailles et des mentons
On en rit, plus la peine de s'en faire

Si Madelon, dev'nant la seule musique
Qu'on emploiera dans n'importe quel domaine
Voici sûrement ce qu'à l'opéra comique
Nous ouirons pour la millième de Carmen
L'amour est enfant de Bohème
Qui n'a jamais connu de loi
Si tu ne m'aimes pas je t'aime
Et si je t'aime prends garde à toi !
Toréador en garde
Et songe en combattant
Que l'oeil noir de regarde
Et que l'amour t'attend !

Et Madelon viendra servir à boire
Aux diplomates qui passeront à Paris
Leur derby leur dira c'est notoire
It's a long way to Typperary
Et nos édiles dans vingt-cinq ans à peine
Décréteront pour illustrer ton nom
Désormais l'boulevard de la Madeleine
S'app'llera l'boulevard de la Madelon

La Madelon, comme on dit n'est pas sévère
Et puisqu'en France tout finit par des chansons
Et qu'l'échanson, c'est c'lui qui remplit les verres
Il n'y a plus qu'à laisser pousser l'mouton
Que les bolcheviques se soulèvent
Que l'ouvrier engueule les patrons
Et que tout l'monde se met en grève
Y'aura pas d'scène car nous chanterons
C'est la lutte finale
Groupons nous et demain
L'international 
Sera le genre humain

Tant qu'Madelon viendra servir à boire
Qu'est ce ça peut faire que nous manquions d'charbon
Ou qu'le boche se paie encore notr' poire
Au lieu d'payer nos millions
Si pour bouffer nous n'avons plus qu'des briques
Que notre change fasse de nouveaux plongeons
Tout va bien, en avant la zizique
Et chantons : Madelon , Madelon, Madelon !
































Cette chanson existe sur les CD suivants :

Les années folles 1920-1930

..
.