Recherche dans un titre ou par mot-cle :

Coeur de fran├žaise

Saint-Gille - Dalbret

1915

C'est une française, une mère
Qui s'adresse à  la maman
D'un jeune blessé allemand
Pendant notre terrible guerre


I
Je vous écris de femme à femme
Pour vous dire que votre enfant
Est blessé, très grièvement
Et que je le soigne, madame,
Infirmière de circonstance,
Je dois vous faire observer
De moi, dépend son existence,
Mes soins, seuls, peuvent le sauver.
Française de coeur et de sang
Je hais les bandits allemands.

Aurai-je le coeur assez grand,
Pour oublier en cet instant
Que, malgré tout, je suis Française !
Et devant votre fils mourant
Afin que ma haine s'apaise,
Je me demande maintenant
Si, j'aurai le coeur assez grand
Pour oublier qu'il est allemand.

II
Car, pendant les longues veillées
Que sollicitent son état,
Je revois un autre soldat
Je rêve à lui tout éveillée.
C'est, là, sur le champs de bataille
Mon, fils, lui, mon unique enfant,
Blessé un éclat de mitraille
Est, alors, achevé lâchement,
Par un des vôtres, soldat prussien,
Si c'était votre fils, l'assassin !

Aurai-je le coeur assez grand,
Pour ne pas croire, un seul instant,
En ma conscience de Française
Que, votre fils tua mon enfant ?
Et pour que ma haine s'apaise,
Je vous demande maintenant
Si j'aurai le coeur assez grand
Pour oublier qu'il est allemand.
































Cette chanson existe sur les CD suivants :

..
.