Recherche dans un titre ou par mot-cle :

Le Boche qui fait le mort

F.Praz - J.M. Morat

1915



Tout près d'Ypres dans la Belgique
Des Anglais enterraient là-bas
Après  une lutte tragique
Ceux qu'avait fauché le trépas
Quand il virent gisant sur l'herbe
Un grand Boche dont tout d'abord
La mine leur parut superbe
Chose étrange pour un vrai mort

Un soldat comme par mégarde
Lui marche sur la main pour voir
Si le défunt n'y prenant garde
Dort toujours sans s'émouvoir !
Aussitôt l'homme à rouge face
Sous le poids du pied qui le mord
Malgré lui fait une grimace
Comme n'en fit jamais un mort

 Alors l'officier d'Angleterre
Feignant de le croire ad patres
Dit à ses hommes ; "Qu'on l'enterre
Puisqu'il est bien mort ! Aho ! Yes !"
Soudain le cadavre s'écrie :
"Oh ne m'enterrez pas encor !
Car foyez, che souis bien en fie
Croyez moi, che ne sousi pas mort !"

"Comment, lui dit qu'il n'est pas "morte"
Fait l'officier. Ah! ces blagueurs
Peut on bien tromper de la sorte !
Les Allemands sont si menteurs
Qu'on ne croit plus ces bons apôtres !
Nô, nô, nô. Vite et sans remords
Yes, qu'on l'enterre avec les autres !
Yes ! Qu'on le flanque avec les morts !

Le faux mort que l'effroi pénètre
Tremblait comme une feuille au vent
Croyant pour sûr qu'il allait être
Mis sous terre hélas tout vivant
Il suppliait : "Pon Kamarade,
Touchez comme mon coeur bat fort
Che ne souis pas malade
Che ne puis donc être mort !

Il transpirait comme une éponge
"Voyons", fit 'anglais au Prussien
"Si tu n'as pas dit un mensonge
Si, vraiment tu te portes bien !"
L'officier qui toujours badine
Car pour l'humour il est très fort
Mène le Boche à la cuisine
Pour s'assurer qu'il n'est pas mort !

Avec un faim allemande
Le Teuton d'un appétit neuf
Dévora des monceaux de viande...
Il eût englouti tout un boeuf
A le voir tant manger et boire
L'anglais s'exclama : "Nom d'un sort !
Yes, yes, voui, moi commence à croire
Que vraiment toi n'est pas mort !

Du faux mort la frousse fameuse
Égaya longtemps les anglais
Là finit la farce joyeuse
D'un tour on ne peut plus français !
La morale de cette histoire
On la dégage sans effort
C'est ma foi, la chose est notoire
Que l'humour anglais n'est pas mort !
































Cette chanson existe sur les CD suivants :

..
.