Recherche dans un titre ou par mot-cle :

Lorraine et France

Villemer -Collin

Vers 1880



Sur la grand' route d'un village
Passaient des tambours allemands
De l'école du voisinage
Revenaient les petits enfants
Devant la fanfare guerrière
Crânes, ils défilaient au pas
Lorsque l'un d'eux d'une voix fière
Dit en regardant ses soldats

Refrain
Passez, passez, ennemis de la France
Peuples nos forts de sombres régiments
Nous grandissons et gardons l'espérance
D'arracher la Lorraine au vautours allemands

Oui, pour délivrer la Lorraine
La France armera ses enfants
Votre sang rougira la plaine
Vos chairs engraisseront nos champs
Ses sommets de nos cathédrales
Tomberont vos drapeaux en deuil
Et vos rangs, fauchés de nos balles
S'aligneront pour le cercueil

Les femmes de votre patrie
Chercheront vos tombeaux en vain
Ils peupleront chaque prairie
Ils combleront chaque ravin
De la vieille terre allemande
Monteront d'immenses sanglots
L'hécatombe sera si grande
Qu'elle empourprera nos ruisseaux

Nos soldats, de vos capitales
Reprendront un jour le chemin
Et dans leurs marches triomphales
Vengeront Paris sur Berlin
Allez, serrez plus fort la chaîne
Brisez notre poignet sanglant
Dans notre coeur, semez la haine
Vos fils récolteront du sang
































Cette chanson existe sur les CD suivants :

..
.