Recherche dans un titre ou par mot-cle :

Le rossignol et l'allemand

Villemer et Delormel - Charles Pourny

Vers 1880



Au bord d'un champ de la frontière
Une sentinelle à pas lents
Sous le ciel gris, d'une voix claire
Chante l'hymne des allemands
Un rossignol dans la verdure
Sans se soucier du soldat
Comme un écho de la nature
Répond à ce chant de combat

Refrain

Chante prussien, ton air plein d'insolence
Moi j'ai l'espoir de revoir sous les nids
Passer bientôt les filles du pays
Aux bras vainqueurs des soldats de la France

Pendant que l'oiselet roucoule
L'Allemand dit " Nos bataillons
Ainsi qu'un noir torrent qui roule
France, reverront tes sillons
Nous irons fouler dans tes plaines
Les blonds épis aux gerbes d'or
Sous nos lourdes bottes germaines.
Mais l'oiseau lui répond encor :

Bismark a dit : " Fils d'Allemagne
Il reste à rendre à nos enfants
Et la Bourgogne, et la Champagne
A nous vins rouges et vins blancs
Assez de bière de Bavière
De Dunkerque jusqu'à Dijon
Il nous faut rougir nos verres ! "
Mais l'oiseau toujours répond :

Chante, chante, fils d'Allemagne
Que l'orgueil te fasse oublier
Quand tes frères sont en campagne
La misère est en ton foyer
Les corbeaux qui suivent leurs traces
Repasseront bientôt le Rhin
Et la France, aux fils d'Alsace
Dira son immortel refrain
































Cette chanson existe sur les CD suivants :

..
.