Recherche dans un titre ou par mot-cle :

La France et l'Alsace

Michel Bouchor - Julien Tiersot

Août 1914



Pour ne pas déchaîner l'effroyable conflit
Nous nous sommes fait violence
Mais la guerre éclate et rompt le silence
De nos coeur un nom bien aimé jaillit
Alsace, entends-tu la voix de la France ?
Entends-tu chanter nos clairons ?
Ils te sonnent la délivrance
Et c'est vers toi que nous courons

Refrain
Ô ! Béni soit le sacrifice
Malgré son horreur et sa cruauté
S'il donne la victoire à la sainte Justice
Dont le glaive est fait de clarté

La poignante douleur dont saigna notre orgueil
Nous l'aurions enfin oubliée
Mais à toi toujours notre âme est liée
Ton absence était pour la France un deuil
Et toi qu'ils ont tant foulée et meurtrie
Tu sentais ton coeur se briser
C'est l'étreinte de la patrie
Qui pourra seule t'apaiser !

Ils t'avaient, par la force, arrachée à nos bras
Dans une heure sombre et funeste
Maintenant le droit se lève et proteste
Vers le rouge aurore, il conduit nos pas
Alsace, vois tu le peuple de France
Qui s'élance en armes vers toi
Soulevé par son espérance
Par son amour et sa foi ?
































Cette chanson existe sur les CD suivants :

..
.