Recherche dans un titre ou par mot-cle :

Les peupliers d'Alsace

Villemer - Musique de FĂ©licien Vargues

Vers 1880

Créé par Marius Richard de la Scala
et chanté par Alrin, de l'Eden-Concert


Le long du champs où dorment tant de braves
A Wissembourg où coula tant de sang
Fiers rejetons d'une terre d'esclaves
Les peupliers poussent en frémissant
Debout, bravant la mauvaise fortune
De meurs sommets ils indiquent les cieux
Et l'on entend passer au clair de lune
Dans leurs rameaux cet hymne glorieux

Refrain
Dans vos tombeaux où fleurit l'espérance
Dormez en paix, fils de la France
Dormez en attendant demain
Dormez car le temps passe
Mais la revanche est en chemin
C'est la chanson des peupliers d'Alsace !

Toute la nuit, leur caressant murmure
Passe en berçant les morts dans leurs tombeaux
De loin en loin, un bruit sombre d'armure
Vient se mêler aux plaintes des rameaux
Mais quand l'aurore a coloré les cimes
Quand tout renaît et sourit au soleil
Les peupliers veillant pour les victimes
Chantent en chœur cet hymne du réveil

Refrain
Dans vos tombeaux où fleurit l'espérance
Réveillez vous, fils de la France
Réveillez vous, voici le jour
Malheur au lâche qui se lasse
Les braves vont avoir leur tour
C'est la chanson des peupliers d'Alsace !

Le jour s'envole et sur la grande route
Nul n'aperçoit les bataillons vengeurs
Comme un mortel qu'assiégerait le doute
Les peupliers paraissent tout songeurs
Mais que soudain une troupe allemande
Arbore au loin son affreux drapeau noir
Tous les rameaux, répondant à la bande
En frissonnant chantent cet air d'espoir

Refrain
Dans vos tombeaux défiant leur puissance
Fermez les yeux, fils de la France
Les vainqueurs vont passer par là
Dormez, l'allemand passe
La France vous réveillera
C'est la chanson des peupliers d'Alsace !
































Cette chanson existe sur les CD suivants :

..
.