Recherche dans un titre ou par mot-cle :

Morts pour leur pays

Ph. Théolier - Musique de Ch. Malo

Vers 1880

Chanté par Mlle Amiati à l'Eldorado

Une ode aux héros anomymes morts pour la patrie pendant la guerre de 1870. La chanson se termine par le souvenir des combats sanglants de Buzenval pendant le siège de Paris. Il s'agit ici d'un parc situé entre Rueil-Malmaison et Saint-Cloud

Que de fiers bataillons la Loire
A vu tomber sous ses canons
Que d'obscurs héros dont l'histoire
Ne nous dira jamais le nom
Aucun pourtant d'une âme aigrie
Ne jeta de plainte en mourant
Tous, sans regrets à la patrie
Offrirent leur coeur et leur sang

Refrain :
Au bras de votre bien aimée
Vous qui courez les champs, les bois fleuris
Beaux amoureux, donnez une pensée
Aux soldats morts pour leur pays.

A travers les monts de la Suisse
Et sous la neige ensevelis
Combien au fond d'un précipice
Se creusèrent leur dernier lits
Ils souriaient à leur aurore
Quand pour eux l'orage gronda
Pauvres enfants longtemps encor
La France les regrettera

Refrain

Sous le chaume qui les vit naître
Que d'amis ne reviendront pas
Combien qu'on n'a pas pu reconnaître
Dorment dans l'herbe sous nos pas
Pour réciter une prière
Plus d'une mère cherchera
Sans la trouver la croix de pierre
Où son pauvre enfant dormira

Près des bords sacrés de la seine
Dans les bois couronnant Paris
Autour des forts et dans la plaine
Que de martyrs sont réunis
Malgré la victoire étrangère
Et le sort qui leur fut fatal
La France sera toujours fière
Des combattants de Buzenval
































Cette chanson existe sur les CD suivants :

..
.