Recherche dans un titre ou par mot-cle :

Rhin et Danube

Tristan Richepin-Fran├žois Julien Brun

1947

Marche de la Première Armée Française

La première Armée s'est formée à partir de 1943 avec des d'éléments de l'armée d'Afrique et des Forces Françaises Libres. Appelée d'abord 2ème Armée, puis Armée B, elle devient officiellement la 1ère Armée française après le débarquement en Provence en Août 1944. Placée sous le commandement du Général De Lattre, elle participe à la libération de Toulon, Marseille et Lyon, puis aux campagnes des Vosges et d'Alsace avant de franchir el Rhin et de terminer sa course à Ulm sur le Danube en avril 1945.

Extraits mp3 :



Joseph Peyron

À Toulon, à Marseille, à Strasbourg
Et du Rhin jusqu'au Danube
D'un élan tous en choeur un beau jour
Ils sont passés et certains sans retour
De Belfort à Colmar en chantant
Ils ont seuls ouvert la route
Gloire à ceux qui sont morts fièrement
Pour que sourient à nouveau nos enfants

Refrain:
Marchons, les gars, Rhin et Danube est notre chance
À cet appel, ce grand cri de ralliement
Nous répondrons par deux mots : Toujours présents !
Rappelle-toi, vieux frère, était-il beau, marchait-il droit
Au plus fort des combats !
Ce chant toujours nous apprendra
Comment doit se battre un gars
À Toulon, à Marseille, à Strasbourg
Et du Rhin jusqu'au Danube
Dans nos coeurs survivra pour toujours
Le souvenir de nos aînés
Gloire à leurs drapeaux !

Coude à coude, ils ont pris leur élan
Pour la grande délivrance
Tous pareils à nos preux les plus grands
Ils sont partis d'un seul bond en avant
Dans les champs, dans les prés, sur les monts
Ils ont gravé le mot France
Et leur sang a rougi nos sillons
Pour que mûrissent à nouveau nos moissons

Refrain
À Toulon, à Marseille, à Strasbourg
Et du Rhin jusqu'au Danube
D'un élan tous en choeur un beau jour
Ils sont passés et certains sans retour
De Belfort à Colmar en chantant
Ils ont seuls ouvert la route
Gloire à ceux qui sont morts fièrement
Pour que sourient à nouveau nos enfants

Refrain
Marchons, les gars, Rhin et Danube est notre chance
À cet appel, ce grand cri de ralliement
Nous répondrons par deux mots : Toujours présents !
Rappelle-toi, vieux frère, était-il beau, marchait-il droit
Au plus fort des combats !
Ce chant toujours nous apprendra
Comment doit se battre un gars
À Toulon, à Marseille, à Strasbourg
Et du Rhin jusqu'au Danube
Dans nos coeurs survivra pour toujours
Le souvenir de nos aînés
Gloire à leurs drapeaux !

Coude à coude, ils ont pris leur élan
Pour la grande délivrance
Tous pareils à nos preux les plus grands
Ils sont partis d'un seul bond en avant
Dans les champs, dans les prés, sur les monts
Ils ont gravé le mot France
Et leur sang a rougi nos sillons
Pour que mûrissent à nouveau nos moissons

Refrain
































Cette chanson existe sur les CD suivants :

Les chansons de l'Histoire 1945-1949

..
.