Recherche dans un titre ou par mot-cle :

Compagnons de l'exil

G.Favereau - J.P.Marterey

1945

"L'espoir a chassé la nuit"
"La chanson de la campagne du retour"


Gars du Stalag ou de l'usine
Gars de la terre ou de la mine
Captifs sur le sol ennemi
Loin de chez nous, loin du pays
Nous connaissions la solitude
Nous connaissions la lassitude
Bétail humain numéroté
Dans l'horizon des barbelés

Refrain:
Mais l'espoir a chassé la nuit
Notre foi n'a jamais faibli
Car nos coeurs ont mis dans la France
Une invincible confiance
Notre chanson est née là-bas
Et nous l'avons chantée tout bas
Pour maintenir au fond des coeurs
Un peu de flamme et de chaleur

Nous avons connu la vermine
L'allemand qui rode et rumine
En sa caboche un mauvais coup
Les sentinelles et les poux
Mais les épreuves les plus dures
La faim le froid et les tortures
Nous en somm's bien venus à bout
Car le moral tenait le coup

Refrain:
Mais l'espoir a chassé la nuit
Notre foi n'a jamais faibli
Car nos coeurs ont mis dans la France
Une invincible confiance
Le soleil luit, debout les gars
Notre chanson s'envolera
Pleine de vaillance et de foi
Lancée par des millions de voix

Nous sommes là sur notre terre
Nous, les compagnons de misère
Et tous, impatients de servir
Nous regardons vers l'avenir
Chantons notre hymne d'espérance
Chantons l'amour de notre France
Et crions le aux quatre vents
L'oeuvre nouvelle nous attend

Refrain:
Mais l'espoir a chassé la nuit
Avec tous nos coeurs réunis
Nous ferons craquer les barrières
Et nous ferons chanter la terre
Le monde entier doit écouter
La chant de notre liberté
Compagnons de l'exil, debout !
Compagnons, la vie est à nous...
































Cette chanson existe sur les CD suivants :

..
.