Recherche dans un titre ou par mot-cle :

La Dynamite

Martenot

1893

Auteur et personnage inconnu par ailleurs, ce Martenot envoya cette chanson explosive et anarchiste au journal "L'Insurgé" qui n'osa pas la publier....

Cette chanson fait référence à la vague d'attentats anarchistes déclenchés par Ravachol (François Koenigstein de son vrai nom) à partir de mars 1892. Ces attentas peu meurtriers inspirèrent une véritable terreur qui permit au gouvernement d'adopter des lois dites "Scélérates".  Ravachol fut arrêté le 30 mars 1892 et exécuté le 11 juin suivant. Deux autres anarchistes seront exécutés : Auguste Vaillant le 5 février 1894 et Émile Henry le 21 avril suivant. La vague d'attentats anarchistes prendra fin avec l'assassinat du président Sadi Carnot par Jéronimo Casiero le 24 juin 1894 à Lyon.

Par contre, dans la chanson, l'allusion à l'Espagnol Vallas, "fusillé pour son allure" est moins claire...


Extraits mp3 :



CD 'L'air du temps" par Chiffonie

Il est un produit merveilleux
Expérimenté par la science
Et qui pour nous les miséreux
Fera naître l'indépendance
Tant mieux s'il éclate parfois
En faisant beaucoup de victimes
Chez nos ennemis les bourgeois
Cela nous venge de leurs crimes

Placez une marmite
Bourrée de dynamite
Quelle que soit la raison
En faisant explosion
La nouvelle ira vite
Car pour inspirer la terreur
Il n'y a rien d'meilleur
Qu'la dynamite !

On guillotine Ravachol
Un copain qu'avait d'l'envergure
Aujourd'hui c'est un espagnol
Qu'on fusille pour son allure
Vallas sut monter à son tour
Qu'il était un homme invincible
En plus il promettait qu'un jour
Sa vengeance serait terrible

Vive la dynamite
Puisque l'on nous irrite
A chaque exécution
Nous mettrons en action
Notre arme favorite
Car pour semer la terreur
Il n'y a rien d'meilleur
Qu'la dynamite !

Vous pouvez dresser l'échafaud
La potence et la guillotine
Nous, nous avons ce qu'il nous faut
Pour vous faire sauter en sourdine
Si vous croyez qu'ça finira
Vous êtes loin de votre affaire
Pour un homme qu'on nous tuera
Nous en foutrons cinq-cents par terre !

Avec la dynamite
Nous répondrons de suite
Casernes et prisons
Sans flûtes et sans violons
Danseront au plus vite
Car pour semer la terreur
Il n'y a rien d'meilleur
Qu'la dynamite !
































Cette chanson existe sur les CD suivants :

L'air du temps - Anthologie de la chanson fran├žaise


L'esprit anarchiste

..
.