Recherche dans un titre ou par mot-cle :

Le Forgeron de la Paix

L. Delormel, G. Villemer / Tac-Coen

Vers 1880

Une chanson pacifiste, une rareté à cette époque. Surtout si l'on songe que les auteurs Delormel et Villemer avaient fait leur fond de commerce sur le thème très porteur des chansons revanchardes: Le Fils de l'Allemand, Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine, La Fiancée Alsacienne, ou encore le maître d'école alsacien..

Créée par mademoiselle Doriga au Caf'Conc' et reprise avec succès par Rosalne à La Scala. Cette chanson deviendra vite un classique du répertoire pacifiste.


Extraits mp3 :



Henri Weber

Dans un village minuit sonne
Un forgeron frappe le fer
Auprès du brasier qui rayonne
Son marteau s'élève dans l'air
Il retombe et sa main velue
S'accompagne d'une chanson
En forgeant un soc de charrue
Pour une prochaine moisson

C'est pour la paix, dit-il, que je travaille
Loin des canons, je vis en liberté
Je façonne l'acier qui sert à la semaille
Et ne forge du fer que pour l'humanité

Soudain par la porte qui s'ouvre
Entre une femme au teint bronzé
Sous le long manteau qui la couvre
Elle tient un glaive brisé
Sa poitrine est toute sanglante
Et l'homme en fronçant les sourcils
Lui demande avec épouvante
"Femme que viens-tu faire ici ? "

Refrain

Moi, répond alors l'étrangère
Dans les sillons, je mets du sang
Reconnais moi, je suis la Guerre !
Et Forge mon sabre à l'instant !
Le forgeron saisit la lame
Mais la broyant sous ses outils
Il lui dit : "Sois maudite, ô femme !
Toi qui m'as, un jour, pris mon fils.

Dernier refrain
C'est pour la paix, que mon marteau travaille
Loin des canons, je vis en liberté
A jamais, soient maudits les engins de bataille
Je ne forge du fer que pour l'humanité
































Cette chanson existe sur les CD suivants :

Chansons révolutionnaires et sociales


L'air du temps - Anthologie de la chanson française


L'esprit anarchiste

..
.