Recherche dans un titre ou par mot-cle :

Le drapeau tricolore

Marceline Desbordes-Valmore

1830

Le drapeau tricolore apparut en octobre 1789, lors du retour de Louis XVI à Paris. Bailly, maire de Paris, présenta au roi une cocarde avec les couleurs de Paris (Bleu et rouge) et celle de la royauté (le blanc). Le drapeau à trois bandes verticales apparut à l'automne 1792. Napoléon 1er conserva le drapeau, qui fut interdit sous la restauration. Sa réapparition pendant les journées révolutionnaires de 1830 suscita beaucoup d'émotions, comme le montre cette chanson.

Les voilà, ces couleurs peintes dans ma mémoire,
Qui flottaient dans l'air libre autour de mon berceau !
Le voilà, ce doux prisme où j'ai vu tant de gloire !
Ralliez-vous, Français ! voilà votre drapeau.

On le brise, on le brûle ; on ne saurait l'éteindre :
Il renaît de sa cendre, il se rallume au jour.
O grand peuple, il t'ombrage ; et c'est pour mieux l'étreindre
Qu'il est tombé du soleil dans son réveil d'amour.

Voyez, c'est l'arc sauveur qui brille après l'orage ;
Voyez, de toutes parts, il cerne l'horizon ;
Phare longtemps voilé, guide ardent du courage,
Aimé... comme un ami qui sort de sa prison.

Le voilà, ce trésor, linceul de tant de braves !
Qu'on l'étende sur eux ! C'est pour lui qu'ils sont morts.
Qu'il est grand dans les airs, sorti de ses entraves !
Qu'il est beau dans vos bras, dans vos rangs sans remords.

Sentez-vous palpiter la tombe fraîche, immense
De nos jeunes héros ? Français, que vos couleurs
Se baignent dans leur gloire où la nôtre commence !
Baptisez ce drapeau par leur sang et nos pleurs !

Et Dieu le répandra, comme un sillon de flamme,
Des montagnes sur l'onde, et du ciel au vallon.
Liberté ! Liberté ! voeu du coeur et de l'âme,
Le monde a des échos pour répéter ton nom.
































Cette chanson existe sur les CD suivants :

..
.