Recherche dans un titre ou par mot-cle :

Non, non, plus de combats

Anonyme

1917

Une des nombreuses chansons anonymes écrites dans les tranchées pendant les périodes de révolte et de désespoir...

La mélodie est celle de la chanson de Montéhus "Gloire au XVIIeme" sur le régiment d'infanterie qui refusa de tirer sur les vignerons révoltés en 1907.


Extraits mp3 :



CD "Soldats, Conscrits et D├ęserteurs"

Mais voilà qu'on nous parle de guerre
Sous le joug venu du genre humain
Va falloir gagner nos frontières
Et risquer la misère et la faim.
Iras-tu, selon le sort des astres
Risquer ta peau ou tuer ton prochain ?

Refrain :

Non, non, plus de combats !
La guerre est une boucherie.
Ici, comme là-bas
Les hommes n'ont qu'une patrie
Non, non, plus de combats !
La guerre fait trop de misères
Aimons-nous, peuples d'ici-bas,
Ne nous tuons plus entre frères !
 

Ouvrier travaillant à l'usine,
Toi qui vis tranquille dans ton foyer
Pour combattre les races voisines
Va falloir quitter ton atelier.
Iras-tu, selon le sort des astres
Risquer ta peau ou tuer ton prochain ?

Les canons, les fusils, les baïonnettes,
Ce ne sont pas des outils d'ouvrier,
Ils en ont, mais ceux-là sont honnêtes
Et de plus ne sont pas meurtriers.
L'acier d'un couteau de charrue
Vaut mieux que celui d'un Lebel,
L'un produit tandis que l'autre tue,
L'un est utile et l'autre criminel.
































Cette chanson existe sur les CD suivants :

Soldats, conscrits et d├ęserteurs

..
.