Recherche dans un titre ou par mot-cle :

Le coeur des Girondains

Maquet/Varney

1847

Chanson écrite à l'occasion de la représentation d'un drame théâtral intitulé "Le Chevalier de Maison-Rouge", écrit par Alexandre Dumas et Auguste Maquet. La chanson eut un immense succès, et dès le soir de la première représentation, le refrain était chanté dans tout Paris :

"Mourir pour la Patrie
C'est le sort le plus beau, le plus digne d'envie"

Hasard ou effet d'entraînement, un an plus tard, en février 1848, était proclamée la deuxième République...


Extraits mp3 :



Henri Weber

Par la voix du canon d'alarmes
La France appelle ses enfants,
- Allons dit le soldat, aux armes!
C'est ma mère, je la défends.

Refrain :

Mourir pour la Patrie (bis)
C'est le sort le plus beau, le plus digne d'envie (bis)

Au seul bruit de sa délivrance
Les nations brisent leurs fers
Et le sang des fils de France
Sert de rançon à l'univers.

Refrain

C'est à nous, mère, épouse, amante,
De donner comme il plaît à Dieu
La couronne au vainqueur qui chante
Au martyr le baiser d'adieu

Refrain
































Cette chanson existe sur les CD suivants :

Les chansons patriotiques

..
.